Logo reseau CURIE
Valorisation, transfert de technologie et innovation issue de la recherche publique

Cahier de laboratoire national

Depuis 2007, le Réseau C.U.R.I.E. a travaillé avec un ensemble de partenaires (Ministère de la Recherche, la CPU et les grands Organismes de recherche) afin de fournir aux chercheurs de la recherche publique française des cahiers de laboratoires pour consigner leurs résultats de recherche.

En 2008, le Réseau C.U.R.I.E. lance en partenariat avec l’INPI, la diffusion de cahiers similaires à destination des PME.

Cet outil quotidien du chercheur, préconisé par le Ministère de la recherche dans sa charte de la propriété intellectuelle, permet de développer et consolider les notions de traçabilité des résultats, de démarche qualité et de valorisation des résultats de la recherche.

Un outil multiple et complet, au service de toutes les facettes de la recherche

Outil scientifique

  • Garantir la traçabilité des expériences du laboratoire
  • Capitaliser les savoirs et les savoir-faire
  • Favoriser et faciliter la transmission des connaissances
  • Garantir la continuité des travaux et du cheminement intellectuel

Outil de « bonnes pratiques de partenariat »

  • Identifier les connaissances pré- existantes à un contrat et celles développées durant
  • Estimer précisément la contribution scientifique et technique de chaque partie dans le cadre d’une collaboration
  • Justifier des moyens engagés par chaque partenaire

Outil juridique

  • Etablir la date d’acquisition des résultats
  • Justifier de la qualité d’inventeur ou d’auteur
  • Déterminer la propriété des droits sur un résultat de recherche 

Le groupe de travail national sur le cahier de laboratoire national met à votre disposition les outils suivants :

Une plaquette "Le cahier de laboratoire national : Pourquoi l’utiliser ?"
Télécharger la plaquette

Une plaquette "Le cahier de laboratoire national : Comment l’utiliser ?"
Télécharger la plaquette

Descriptif général

Chaque cahier ainsi que les pages sont numérotés. En page de couverture, nous retrouvons sur chaque cahier les mentions du propriétaire des résultats.
Chaque page comporte en bas deux parties destinées à être datées et signées : deux signatures = deux personnes, utilisateur et Tiers (témoin), idéalement un tiers non impliqué dans les travaux de recherche mais capable de les comprendre.