CDI

Chercheur.e spécialiste de l'évaluation des risques climatiques pour les socio-écosystèmes forestiers

CIRAD

Date de début : 04/09/2023
Lieu : Après une première affectation à Montpellier de 1 an environ, une affectation en expatriation en Amazonie sera envisagée.
Salaire : 27-37 K euros Annuel

Mission

Les forêts tropicales jouent un rôle capital à l’échelle globale comme à l’échelle locale en produisant de nombreux services écosystémiques. L’état actuel des forêts tropicales et leurs capacités à produire ces services ont été profondément modifiés ces dernières décennies par les processus anthropiques (déforestation et dégradation forestière). Dans certaines régions, et notamment en Amazonie, les changements climatiques se manifestent par une évolution des moyennes climatiques, une perturbation des rythmes saisonniers et une augmentation de la fréquence des événements extrêmes (mégafeux, sécheresses, fortes précipitations). Ces changements altèrent significativement le couvert, la structure et le fonctionnement des écosystèmes forestiers et questionnent également les capacités d’adaptation et de résilience des forêts. Dans ce contexte, l’unité F&S recrute un.e géographe/climatologue afin d’étudier et de modéliser les impacts de l’évolution du climat et notamment des évènements extrêmes sur le couvert forestier amazonien. Plus spécifiquement, la personne recrutée devra aborder les questions de recherche suivantes :

1-Quelles sont les propriétés du système complexe biosphère-atmosphère (fonctionnement, causalité, boucles de rétroaction, etc.) dans un contexte de changement climatique et d’anthropisation des forêts, à différentes échelles (spatiales et temporelles)?

2-Comment caractériser et modéliser le changement climatique et les événements extrêmes (comme les sécheresses exceptionnelles ou les incendies) en milieu tropical ?

3-De quelle façon ces évènements affectent les écosystèmes forestiers, leur fonctionnement et leur résilience ? (et inversement)

Pour répondre à ces questions, vous serez amené.e à :

  • Coupler d’importants jeux de données spatialisés (sorties de modèles climatiques et de modèles végétation/climat, séries d’images satellitaires denses de climat et de végétation) à différentes échelles spatio-temporelles.
  • Maîtriser différentes échelles spatiales pour identifier les boucles d’interactions entre des phénomènes globaux (el Niño/la Niña), régionaux (évolution des saisons sèches, précipitations etc.) et paysagers/locaux (micro-climat, feux).
  • Utiliser des méthodes d’analyse de séries temporelles afin de caractériser les relations entre l’état de la végétation et les conditions climatiques à différentes échelles temporelles et spatiales.
  • Construire des trajectoires d’évolution des paysages forestiers à partir des scénarios du GIEC (RCP et SSP) et des sorties de modèles climatiques (CMIP5, CMIP6, modèles régionaux type CORDEX).

  • Développer des indicateurs et des modèles d’impacts intégrant la cascade d’incertitudes associée pour faciliter la mise en place de politiques d’adaptation au changement climatique.

  • Valoriser les résultats des analyses à travers des publications de niveau international et de recommandations de pratiques en aménagement des territoires forestiers tropicaux.

Profil

Vous avez une formation de niveau BAC +8 : doctorale et/ou postdoctrale enclimatologie/géographie/écologie/ agronomie suivie par une expérience sur l’utilisation de données climatiques associé à des dynamiques de végétation.

Vous avez une formation en mathématiques appliquées (physique de l’atmosphère) suivie d’expériences (doctorat et/ou post-doc) en climatologie/géographie/ écologie/agronomie.

Vous maitrisez les principaux enjeux de la restauration, gestion et préservation des forêts tropicales.

Vous avez au moins 3 ans d’expérience professionnelle

Vous avez publié au moins 5 articles, sur la thématique, dans des revues scientifiques internationales.

Vous avez des compétences en analyses spatiales et/ou modélisation des systèmes biosphère-atmosphère

Vous avez la capacité d’interagir avec des physiciens de l’atmosphère, des hydrologues, des télédétecteurs, des forestiers, et des modélisateurs.

Vous possédez des compétences techniques en analyse de données spatiales denses et en programmation (e.g. modélisation, statistiques, méta-analyses, machine learning et deep learning)

Vous parlez Français et êtes en mesure de communiquer à l’écrit et à l’oral en Anglais.

Vous appréciez le travail en interdisciplinarité et considérez la multiplicité des points de vue d’acteurs comme une richesse.

Vous aimez partager votre savoir, encadrer des étudiants et considérez la formation comme une partie intégrante de votre travail.

Vous aimez construire et faire vivre des partenariats à travers la conception et la mise en œuvre de projets intégrateurs.

Vous souhaitez valoriser vos connaissances et compétences à travers des missions d’expertises auprès de décideurs et gestionnaires.

Sensibilité au transfert de compétences.

Capacité d’intégration dans les contextes culturels des pays tropicaux.

Vous êtes motivé.e pour travailler dans les pays du Sud (climat tropical).

Compétences

Vous maitrisez les principaux enjeux de la restauration, gestion et préservation des forêts tropicales.

Vous avez au moins 3 ans d’expérience professionnelle

Vous avez publié au moins 5 articles, sur la thématique, dans des revues scientifiques internationales.

Vous avez des compétences en analyses spatiales et/ou modélisation des systèmes biosphère-atmosphère

Vous avez la capacité d’interagir avec des physiciens de l’atmosphère, des hydrologues, des télédétecteurs, des forestiers, et des modélisateurs.

Vous possédez des compétences techniques en analyse de données spatiales denses et en programmation (e.g. modélisation, statistiques, méta-analyses, machine learning et deep learning)

Vous parlez Français et êtes en mesure de communiquer à l’écrit et à l’oral en Anglais.

Vous appréciez le travail en interdisciplinarité et considérez la multiplicité des points de vue d’acteurs comme une richesse.

Vous aimez partager votre savoir, encadrer des étudiants et considérez la formation comme une partie intégrante de votre travail.

Vous aimez construire et faire vivre des partenariats à travers la conception et la mise en œuvre de projets intégrateurs.

Vous souhaitez valoriser vos connaissances et compétences à travers des missions d’expertises auprès de décideurs et gestionnaires.

Sensibilité au transfert de compétences.

Capacité d’intégration dans les contextes culturels des pays tropicaux.

Vous êtes motivé.e pour travailler dans les pays du Sud (climat tropical).

Mise à jour il y a 6 jours
Top