Nouveau CDI

Sociologue de la gouvernance des ressources pastorales

CIRAD

Date de début : 03/07/2023
Lieu : BURKINA FASO
Salaire : 27-37 Keuros Annuel

Mission

Les zones tropicales sèches sont confrontées à des transformations climatiques, sociales et économiques majeures. Au Sahel et dans les savanes d’Afrique de l’Ouest, notamment, ces évolutions génèrent des tensions sur l’accès aux parcours, aux ressources pastorales et fourragères, sur l’utilisation des terres de culture, ou sur l’accès à l’eau, qui fragilisent les communautés agro-pastorales. Vous contribuerez à analyser les dynamiques sociales et environnementales des espaces agro-pastoraux, afin d’accompagner des approches inclusives et participatives qui facilitent les transitions durables au bénéfice des acteurs des territoires considérés.

Vos recherches seront conduites en particulier auprès des ménages agro-pastoraux, mais aussi auprès des agriculteurs, des autorités locales, des organisations traditionnelles et religieuses, des organisations professionnelles, des acteurs économiques, des projets, ou des administrations techniques et judiciaires. En liant notamment les questions de gouvernance et de justice sociale comme principe de transition, il s’agira d’innover dans la compréhension des dynamiques foncières, dans la gestion de la mobilité pastorale, dans l’élaboration de modes de représentation partagée des espaces agro-sylvo-pastoraux et de leurs modes de gestion.

Afin de rendre compte des changements en cours ou prévisibles sur les maîtrises foncières, vous suivrez les corpus de règles supranationales, étatiques et locales qui s’appliquent ou non à ces différentes échelles.

Vous proposerez des leviers d’actions et des outils d’aide à la négociation entre acteurs  et à la co-construction de trajectoires de changements vers des modes de gestion de l’espace et des ressources plus durables en vue de renforcer la gouvernance communautaire des ressources fourragères, hydriques et foncières.

Profil

Titulaire d’un diplôme BAC +5 en sociologie du droit ou du développement, vous souhaitez vous investir sur des terrains tropicaux notamment en zones arides ou semi-arides.

Expérience professionnelle de 8 à 10 ans :

Vous possédez une expérience solide dans la gestion de projets d’envergure se déployant sur plusieurs pays.

Vous possédez une expérience avérée dans le domaine des recherches appliquées au développement de l’élevage et du pastoralisme, et vous êtes conscient.e des enjeux particuliers que représente ce secteur au regard du développement durable.

Vous possédez une expérience de terrain où vous avez pu vous familiariser avec les pratiques d’élevage pastoral.

Vous maîtrisez une ou plusieurs méthodes mobilisant les outils de la sociologie, et en particulier celles permettant de faire émerger des règles communes d’accès et d’usage aux ressources pastorales – en appui aux démarches soutenant les dispositifs de recherche-action tels que les « living-labs », les prospectives territoriales, ou les dispositifs d’observation et de gouvernance participatifs.

Vous possédez une bonne capacité à travailler en équipe, à conduire des recherches en partenariat, et à vous adapter aux différent.e.s interlocuteur.rice.s dans un contexte multiculturel.

La maîtrise du français et de l’anglais écrit et parlé est demandée, notamment pour la réalisation de travaux dans des pays francophones et anglophones et pour la valorisation scientifique en général.

Précision sur la localisation :

Le poste sera positionné au sein d'une institution régionale de développement agropastoral au Sahel pour une durée de trois ans renouvelables (Burkina Faso)

Compétences

Expérience professionnelle de 8 à 10 ans :

Vous possédez une expérience solide dans la gestion de projets d’envergure se déployant sur plusieurs pays.

Vous possédez une expérience avérée dans le domaine des recherches appliquées au développement de l’élevage et du pastoralisme, et vous êtes conscient.e des enjeux particuliers que représente ce secteur au regard du développement durable.

Vous possédez une expérience de terrain où vous avez pu vous familiariser avec les pratiques d’élevage pastoral.

Vous maîtrisez une ou plusieurs méthodes mobilisant les outils de la sociologie, et en particulier celles permettant de faire émerger des règles communes d’accès et d’usage aux ressources pastorales – en appui aux démarches soutenant les dispositifs de recherche-action tels que les « living-labs », les prospectives territoriales, ou les dispositifs d’observation et de gouvernance participatifs.

Vous possédez une bonne capacité à travailler en équipe, à conduire des recherches en partenariat, et à vous adapter aux différent.e.s interlocuteur.rice.s dans un contexte multiculturel.

La maîtrise du français et de l’anglais écrit et parlé est demandée, notamment pour la réalisation de travaux dans des pays francophones et anglophones et pour la valorisation scientifique en général.

Mise à jour il y a 5 jours
Top