Logo reseau CURIE
Valorisation, transfert de technologie et innovation issue de la recherche publique

LAMINA THERAPEUTICS : une startup innovante propulsée par la SATT Conectus

Strasbourg compte une nouvelle startup sur ses terres d’excellence scientifique : LAMINA THERAPEUTICS, basée sur une technologie innovante issue de l’INSERM et de l’Université de Strasbourg, soutenue par la SATT CONECTUS.

JPEG - 51.5 ko

Télécharger le communiqué de presse au complet

LAMINA THERAPEUTICS

Strasbourg compte une nouvelle startup sur ses terres d’excellence scientifique : LAMINA THERAPEUTICS, basée sur une technologie innovante issue de l’INSERM et de l’Université de Strasbourg, soutenue par la SATT CONECTUS. Cette startup développe une nouvelle génération de dispositifs médicaux implantables pour la médecine régénérative. Une innovation de rupture prometteuse, qui pourrait ouvrir de nouvelles voies thérapeutiques dans le domaine de la régénération de l’os et du cartilage pour traiter notamment l’arthrose, qui touche plusieurs centaines de millions de personnes dans le monde.

Créée en septembre 2020, LAMINA THERAPEUTICS repose sur les travaux de recherche de l’équipe scientifique strasbourgeoise coordonnée par la Pr. Nadia JESSEL, Directrice de l’unité INSERM UMR 1260 / Laboratoire RNM (Nano Médecine Régénérative) et membre fondateur de LAMINA THERAPEUTICS.
Cette technologie novatrice vise le développement d’une nouvelle génération de Dispositif Médical de Thérapie Innovante (DMTI) pour la médecine régénérative et plus particulièrement pour la reconstruction de l’os, du cartilage et de l’unité ostéochondrale. Nadia JESSEL en confirme le potentiel majeur : « Notre technologie comprend un pansement biodégradable tridimensionnel comportant des nano-réservoirs de produits actifs et associé à des cellules souches issues du patient. Cette combinaison innovante permet une reconstitution plus rapide et en profondeur de l’os et du cartilage d’autant qu’elle reproduit plus fidèlement ce qui se passe dans le corps humain. Elle évitera au patient de subir une intervention chirurgicale lourde ».

Du labo à la startup

C’est en 2011 que l’aventure de la valorisation des travaux de recherche de Nadia JESSEL démarre, avec un premier investissement financier du réseau de valorisation Conectus Alsace, générant le dépôt d’un premier brevet cette même année.

La SATT CONECTUS - créée en 2012 - prend ensuite le relais et investit 450 000 euros en 2014 dans un projet de maturation. C’est à ce moment-là que cette technologie innovante prend véritablement son envol comme le souligne Caroline DREYER, Présidente de la SATT CONECTUS : « Une découverte scientifique d’exception ne suffit pas pour rendre une innovation accessible à tous. Il faut l’amener à un stade de développement qui réponde au plus près aux besoins réels des utilisateurs finaux. Pour cela, il faut la tester, l’optimiser, s’assurer qu’elle est en adéquation avec les requis réglementaires et enfin la rendre technologiquement industrialisable à grande échelle. C’est ce que CONECTUS a permis en investissant sur ce projet innovant, précurseur de la startup LAMINA THERAPEUTICS. »

L’investissement financier de la SATT CONECTUS permet alors de gagner en maturité technologique grâce à la réalisation d’une montée en échelle de la fabrication des membranes, suivie d’études de biocompatibilité et d’efficacité préclinique.

Une entrée en phase clinique dès 2021

Aujourd’hui, LAMINA THERAPEUTICS s’appuie sur une solide équipe qui comptera 8 collaborateurs à horizon 2021. Son activité repose sur 3 familles de brevets. De plus, elle bénéficie maintenant du soutien de Bpifrance qui vient de lui octroyer une aide Deeptech. La startup finalise actuellement le dossier réglementaire et compte initier les premiers essais cliniques en 2021 pour le traitement de lésions ostéo-cartilagineuses isolées du genou.